Jour : 13 janvier 2022

Village perdu…

Éventail

Impossible de quitter Bandafassi sans grimper jusqu’à l’ancien village d’Ethiouar, perché sur la montagne environnante.

Jadis « forteresse imprenable », ce village sert aujourd’hui principalement aux fêtes traditionnelles des Bédiks de Bandafassi comme par exemple la cérémonie d’initiation des adolescents.

Nous voilà donc partis pour une grimpette matinale accompagné de Daniel notre jeune « guide » de 12 ans… Connaissant le lieu, Christine me propose de continuer seule… Le chemin n’est pas très long (environ 1km 500) mais le dénivelé très important… Plus je monte plus il y a de l’air… du vent même… en témoigne un géant (fromager) couché… après une bonne suée, j’arrive dans un village pratiquement vide… seules 2 familles gardiennes des génies des lieux vivent ici…

J’y rencontre Aba, vannier, qui prépare des fibres pour faire des éventails. L’éventail qu’il me propose mesure au moins 30 cm de diamètre…

Je redescends, fière de ma trouvaille qui rafraîchit bien même si il fait aussi les biscoteaux… quand Christine me dit qu’il s’agit probablement d’un éventail pour attiser la braise… Bon !!! Nous voilà équipé pour un feu de camp 😉