Jour : 11 janvier 2022

Vivre en harmonie avec la nature…

Anacardiers

Les habitats traditionnelles de cette région du Sénégal sont particulièrement adaptés à l’environnement. Les cases rondes ou carrées sont bâties sur une structure en bois recouverte de torchis, un mélange de terre argileuse et de paille, en brique de torchis pour les plus récentes ou bien encore en bloc de pierres brutes. La charpente est réalisée dans un bambou local et coiffée de courtes brindilles de chaume local serrées et bien ordonnées en couches. Ces matériaux assurent une température intérieure protégeant des 35° de la journée et des 20° de la nuit.

Malheureusement la modernité frappe aux portes et Léontine, chez qui nous logeons, nous explique qu’elle doit construire des cases coiffées de tôles… , la paille et l’électricité ne font pas bon ménage nous dit elle… les assureurs ne veulent plus couvrir les risques d’incendie… et le certificat d’assurance est nécessaire pour obtenir la licence d’exploitation du campement… qui dit toit en tôle dit climatisation !!! 😢

L’harmonie c’est aussi profiter de ce qu’offre la merveilleuse nature qui nous entoure au moment où elle l’a décidé 😬… Les manguiers qui malheureusement ne sont, en ce moment, qu’en fleurs et en fruits en devenir… les anacardiers, qui, de même ne sont qu’en feuilles… et pourtant nous aurions bien aimé grignoter quelques noix de cajou… les palmiers rôniers, qui produisent du vin de palme… là on est pas preneuse… et ces magnifiques baobabs dont les fruits permettent de faire un jus épais et savoureux… parole de mamies trotteuses goutteuses 😉